« Anna L’hospital travaille avec un matériau de prime abord accessible, le scotch, qui lui permet de saisir une forme dans sa simple matérialité. L’objet donné à voir qu’elle recouvre mécaniquement, rendu proche de la peau ou de l’enveloppe sans appui, révèle des aspects insoupçonnés de sa surface. Toutefois il se retrouve métamorphosé par sa soudaine fragilité qui en modifie radicalement la perception, permettant d’obtenir des formes hybrides se rapprochant du simulacre.

L’installation propose de regrouper quelques une de ces formes obtenues à partir de trophées, objet qui révèle dans sa symbolique même la part artificielle et éphémère de son usage, renvoyant à une victoire qui n’est qu’un moment déterminé et passé. En choisissant de constituer un parterre de trophées rappelant un ensemble végétal, il s’agit de façon assez directe de souligner la vulnérabilité de tout artifice. »

 

Agathe Anglionin

(Curatrice en duo pour le Prix Dauphine)

La gloire

2019-2020

Relevé d'empreintes en scotch marouflé pastel et peinture à partir de trophées.

Dimensions variables.

© 2018 by Anna L'hospital.